Edito

Il y a quelques jours j’ai choppé le virus, et oh ! quel cauchemar saugrenu m’est venu avec la fièvre ! Le gouvernement fédéral avait phagocyté les gouvernements régionaux et communautaires. La non-politique du tout à l’austérité l’avait emporté sur toute autre considération. Les budgets de l’enseignement, de la culture, de la recherche scientifique, de la sécurité sociale - entre autres - constituaient désormais une nouvelle sources de dividendes pour les banquiers, les directeurs généraux et les actionnaires des services publics semi-privatisés. Les infrastructures publiques elles-mêmes, expurgées de leurs fonctions et de leurs fonctionnaires, avaient été recyclées en cellules de reformatage pour chômeurs exclus, minimexés désindexés et post-pensionnés réfractaires. La fièvre est montée d’un cran encore, et là j’ai rêvé que le ministre régional de l’Économie et de l’Emploi chargé de la Formation professionnelle et la ministre communautaire de la Propreté avaient un grand dessein commun ! L’un avait décidé de mettre fin par arrêté aux emplois subventionnés dans le secteur socioculturel, l’autre en réaction, avait inventé un nouveau sac poubelle, orange. Ben oui, protection de l’environnement exige, il fallait dorénavant recycler tous les déchets organiques ! J’allais finir dans la benne à compost quand je me suis réveillée. Ouf, ce n’était pas encore pour cette nuit...
Si bien que, passé le cap des grands bonheurs et joyeuses découvertes de Saint-Gilles, Ville des Mots 2015, nous avons encore les moyens, des partenaires formidables et surtout de l’énergie à revendre pour vous mitonner de belles activités, des ateliers, des stages, des rencontres littéraires et ludiques, et même un festival de chants de luttes. J’entends d’ici Yanic dire : ça va le faire !!!

Joëlle Baumerder

Secrétaire Général de Présence et Action Culturelles, Yanic Samzun vient de décéder à tout juste 60 ans. Ses convictions fortes, ses engagements généreux, son amitié et ses coups de gueule nous manquent déjà sacrément.

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !