Le Pieux

(Mélodie : L’Estaca)

Julien le vieux du village
un jour le matin me parlait
suivant de ses yeux l’attelage
qui dans la poussière d’or passait.
« Petit nous ne pouvons les suivre
not(re) vie est un cercle vicieux
cet or n’est qu’une chaîne de cuivre
qui nous attache tous à un pieu.

Refrain

Main dans la main formons une chaîne
tirant par-ci et puis par-là
et avec notre force humaine
il tremblera et cédera.
Il fait du bruit mais il est vieux
il est pourri ce damné pieu,
on va le plomber et puis basta
il va tomber, il tombera.

Le chant de Julien je l’admire
mais j’ai pas la force d’un titan
je tire mais c’est encore pire
il semble plus gros et plus grand.
Mes doigts et mes mains lâchent prise
le bois est pourri et pesant
mon courage parfois se brise
et tout ce qui me tient c’est son chant.

Refrain

Main dans la main formons une chaîne
tirant par-ci et puis par-là
et avec notre force humaine
il tremblera et cédera.
Il fait du bruit, mais il est vieux
il est pourri ce damné pieu,
on va le plomber et puis basta
il va tomber, il tombera.

La voix de Julien s’est éteinte
sa place sur le banc est resté,
je suis sous le chêne sans crainte,
le son de sa voix bien ancré.
Aux jeunes je raconte son histoire
en parlant de ce qu’il chantait,
qu’un jour nous aurons la victoire
et nous vivrons la liberté.

Refrain

Main dans la main formons une chaîne
tirant par-ci et puis par-là
et avec notre force humaine
il tremblera et cédera.
Il fait du bruit mais il est vieux
il est pourri ce damné pieu,
un jour nous aurons la victoire
et nous vivrons la liberté.

Bob Roeck

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !