Guerre mica

Casquegueule tranchée, tu barbèles misère de barbouille de rate cataclysmée, droit obus.

Le merliton au flutiau funébral troue l’air empustulé, de sa chantesque ode aux détriturés.

Un oiselaid carlingué vautoure son menu excrémenteux,

fétide signal de l’hébétude fatalistique du monde bullé du globasson.

Michel Donnay

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !