Zénobe, mon âne

Joannah propose sa consigne par des photographies :
"Quel animal voulez-vous être ?" / Choisissez une photo.
Béa choisit l’âne en haute montagne, Zénobe mon âne, et écrit ceci :

Elle a dit -
"Tu marches comme les ânes, ceux qu’on met devant dans les cordées en montagne, ceux qui ouvrent la voie."
Elle a dit ça, la cagnarde-
Et ça m’a fait plaisir de ressembler à une âne dans ma démarche...celui qu’on met devant, l’éclaireur...
J’ai pensé : il doit être robuste, et tracer.

Léonce, elle a dit :"elle trace, cette petite fille......elle trace." (moi petite)
Elle trace le chemin, tête baissée regardant la terre,
sans peur, elle fonce, elle fend les arbres, elle pousse,
elle ouvre le chemin...

Dans l’obscurité et l’épaisseur,
elle trace le sillon, petit corps de laboureur, terre semée,
paysanne au corps rude, elle pourfend la noirceur,
l’étouffement de son coeur.

Brave, tranquille, elle porte les fardeaux
des grimpeurs, et sous sa lourde charge,
jubile encore d’exister.....

Son oreille, aiguisée aux bruits les plus discrets,
entend le bruit du chemin.
Ses pattes trappues, escaladent les rochers escarpés
avec endurance.
Son odorat jouit, hédoniste, de chaque odeur portée par l’air.
Son regard,
oh ! brave animal portant secours.......... son regard offre une
présence, une bonté infinie.
Son pas,
cher compagnon fidèle,
est sûr, confiant.

Je mets mon pas dans ton pas, Zénobe,
et verse toute ma gratitude à toi qui égrènes ton droit d’aînesse,
sur mon âme lente....

Moi, hésitante, me cheville aux sabots résistants qui
m’assurent protection.

La Cagnarde a dit ma ressemblance avec le petit trot,
l’allégorie de ma démarche ; et moi, ancienne petite fille
robuste,
je rassemble mes bras et mes jambes pour m’articuler
sur le chemin emprunté de toute une vie.....

Béatrice Somzé

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !