La femme catastrophique

Je suis une femme catastrophique
Je suis une femme perdue
Je suis une femme sans fond
Complètement superficielle, sans idées, sans destin, sans prétentions
Je suis une femme insondable
Plusieurs sont déjà tombés en moi,
Certains se sont perdus
Et j’entends encore l’écho de leurs voix.
Je suis une femme sans conséquence
Je suis une femme trou
Je suis une femme noire
Je suis une femme sans intentions
Je suis une femme qui tombe
Je suis une femme tombe
Complètement déchue
mais
Je suis une femme

Je suis un homme
Ou ce qu’il en reste,
Femme écoute-moi,
Je ne viens pas en conquérant, je voudrais juste te regarder, sonder ton manque de fond, ta superficialité,
J’ai peur de m’approcher, peur de tomber dans le trou, je ne suis pas du genre téméraire,
Il sourit.
Et pourtant, je suis curieux, terriblement curieux, je voudrais te toucher, te sentir, te respirer.
Je me méfie des hommes ils viennent renifler, explorer, puis repartent en conquérants.
Je te laisse approcher mais je ne te laisse pas entrer, pas encore.
Tu ne veux pas me voir tomber ?
Elle sourit,
Tu tombes bien.

Sophie Bibet

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !