Lettre d’information, n° 165

Sommaire :

POUM ! Des poèmes et des chants pour les pourchassés, les exploités, les emprisonnés par Lucy GRAUMAN  ; créations sonores de Christian COPPIN * Stage d’écriture : Le fantastique ou l’écriture de l’impossible
Il reste encore quelques places !

POUM !

A l’occasion de la Journée de la Déclaration universelle des droits de l’homme

- Samedi 10 décembre à 19h30
Par Lucy Grauman, voix et piano.
Créations sonores, Christian Coppin.

Poum comme un vieux parti révolutionnaire espagnol.
Poum comme un cri de guerre d’enfant.
Comme en écho du poème où Maïakovski lance « un
appel de tous les côtés, un appel à toutes les contrées :
Nous vous attendons camarade oiseau. Pourquoi ne pas
venir ? »
Le chant de Lucy Grauman résonne de tous les côtés,
dans toutes les contrées.
De Haïti au Rwanda, de l’Espagne à la Russie, de l’Irlande
à l’Allemagne, de l’ailleurs à nous, des poèmes et des
chants pour les pourchassés, les exploités, les poètes, les
exilés, les emprisonnés, les rêveurs.

Un pays où tous les enfants font de la musique : c’est
déjà la révolution.

(Attribué au compositeur Heitor Villa-Lobos).

Lucy GRAUMAN chante, enseigne et dirige plusieurs
chorales, parmi lesquelles la bien connue Anakrouze.
Ce spectacle a été créé et réalisé avec l’aide de l’atelier Graphoui asbl.

P.a.f. : 8 euros, 5 euros étudiants et chômeurs, article 27 : 1,25 euro,
entrée libre pour les sans papiers
Retour sommaire



Le fantastique ou l’écriture de l’impossible


Il reste encore quelques places !

Personne ne peut savoir si le monde est fantastique
ou réel, et non plus s’il existe une
différence entre rêver et vivre.

Jorge Luis Borges

Il n’est nullement nécessaire de convoquer
fantômes, diables et vampires pour entrer
dans la fiction sur le mode fantastique. Ce
n’est pas cette porte-là que nous ouvrirons, ni
celle que l’on qualifie de gothique ou héroïc
fantasy. Le but de la fiction fantastique sera,
dans le contexte de l’atelier, de provoquer
un dé-rangement, une transgression qui permettront
d’intensifier ou de modifier notre
perception du réel, dans la conviction que la
pensée rationnelle est insuffisante à en rendre
compte… et que l’extraordinaire est la norme
alors que la plupart du temps, nous n’en avons
pas conscience.
Nous expérimenterons, par nos textes, notre
vision singulière de l’étrangeté du monde, sur
les traces de « grands Belges » tels que Jean
Ray, Thomas Owen, Frans Hellens, Marcel
Thiry, ainsi que nos contemporains Bernard
Quiriny et Michel Rozenberg, ou encore Anne
Richter, laquelle définit le fantastique féminin
comme un art sauvage. Il n’est pas indispensable
de connaître les auteurs cités : nous les
découvrirons ensemble.

Animé par :
Claudine TONDREAU
Dates :
samedi 10 et dimanche 11 décembre de 10h à 17h
Public :
de 16 à 116 ans
Prix :
100 euros, acompte de 50 euros, possibilité de
payer le solde en effectuant 2 versements de
25 euros
Nombre maximum de participants : 12

Retour sommaire

Inscriptions&renseignements : 02/543.12.20 ou info(at)lamaisondulivre.be

La Maison du livre 28 rue de Rome, 1060 Bruxelles
02/543.12.20
info@lamaisondulivre.be
http://www.lamaisondulivre.be

Rejoignez La Maison du Livre sur Facebook…

Comme nos déjà 525 fans !, restez informés des activités que nous organisons.
Stages et ateliers, expositions, débats, conférences, rencontres, …
N’hésitez pas à commenter, à publier, à faire vivre notre page qui est aussi la vôtre !
Et si vous le sentez… Pourquoi ne pas partager nos animations sur votre propre mur ?

Accès : à proximité de la Gare du Midi, 10 min à pied ou 2 arrêts en métro ou pré-métro. Bus : 48 (arrêt Parvis de Saint-Gilles) Pré-métro : 3, 4 (qui devient le 33 après 20h), 51 (Parvis de Saint-Gilles) Tram : 81 (qui devient le 83 après 20h), 97 (Barrière de Saint-Gilles) Métro : ligne 2 ou 6 (Station Hôtel des Monnaies ou Porte de Hal)

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !