Lettre d’information, n° 173


DANS LE CADRE DE L’ÉVÈNEMENT « Tsiganes, Roms, Gitans, Gens du voyage... Entre mythes et réalités »

Promenade contée autour des petites roulottes de Paskal et Léa le 16 février à 17h
Hommage à Marcel Liebman le 18 février de 14h à 19h

ATELIERS ET STAGES : Le nouveau roman-photo du 20 au vendredi 24 février
Caviardage 25 et 26 février


Promenade contée par Paskal et Léa :

LES PETITES ROULOTTES :

- jeudi 16 février 2012 à 17h

« J’ai commencé la Collection des roulottes
en 2008. Mais aujourd’hui, en 2011, elles
sont vingt-six, nées de mes lectures sur la vie
nomade, de quelques rencontres avec des
voyageurs, de films et de beaucoup de musique…
Vingt-six petites roulottes qui ont envie
de voyager un peu, ensemble, pour faire rêver,
pour faire parler, pour provoquer des échanges,
des partages. Car chacune a une histoire,
et est porteuse d’autres histoires… »

Paf : 4 € - 2,5 € étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans papiers
Des animations contées autour des petites roulottes sont possibles le mercredi 15 février et le vendredi 17 février de 9h à 12h ; pour groupes scolaires ou autres (max. 25 personnes). Paf : 1 euro/personne. Réservations : 02 / 543 12 21 ou y.vlaminck@scarlet.be

Retour au sommaire

Présence de Marcel Liebman


Journée de réflexion et d’hommage

De 13h30 à 18h30 à la Maison du Livre Rue de Rome, 28

Issu d’une famille d’origine juive polonaise, Marcel Liebman raconte son expérience de la Shoah dans son ouvrage Né juif. Historien du socialisme et du communisme, il a publié de nombreux essais réputés, notamment sur la Révolution russe, le léninisme et le mouvement ouvrier belge. Sa démarche intellectuelle était engagée, critique et rigoureuse. Elle s’est reflétée dans son enseignement comme professeur à l’Université libre de Bruxelles et à la VUB De 1962 à 1967, il fut rédacteur à l’hebdomadaire La Gauche et fonda après 1968 la revue Mai qui exista jusqu’en 1973. Il fut aussi un précurseur du dialogue israélo-palestinien : il participe en 1976, avec Naïm Khader, à la création de l’Association belgo- palestinienne et en devient le secrétaire général. Un Institut porte son nom à Bruxelles. Celui-ci vise à contribuer de manière générale à l’étude du mouvement socialiste et de la pensée de gauche. Il a pour objet la promotion d’une réflexion critique sur les pratiques des mouvements sociaux et un éclairage des enjeux politiques actuels par l’histoire.

Avec la participation de Gilbert ACHCAR, professeur et écrivain, Matéo ALALUF, sociologue, Jean-Marie CHAUVIER, journaliste, Paul DELMOTTE, enseignant, Jean-Michel DE WAELE, politologue, José GOTOVITCH, historien, Amir HABERKORN, militant, Paul MAGNETTE, politologue, Bérengère MARQUES-PEREIRA, politologue, Isabelle STENGERS, philosophe, Jean VOGEL politologue, Els WITTE, historienne.

Programme de la journée

13h30 : Projection d’extraits du film Le non-conformiste. Portrait de Marcel Liebman réalisé par Hugues LE PAIGE

14h : La question israélo-palestinienne et l’antisémitisme

Président : Amir Haberkorn,

Avec Gilbert Achcar, Paul Delmotte

15h30 : Socialistes et communistes belges

Président : Jean-Michel De Waele,

Avec José Gotovitch, Paul Magnette, Bérengère Marques-Pereira, Els Witte

17h : Table Ronde 3 La révolution russe, le léninisme et l’URSS

Président : Mateo Alaluf

Avec Jean-Marie Chauvier, Jean Vogel

18h : « Marcel Liebman, marxiste malgré tout »

Par Isabelle Stengers

18h30 : Drink

Entrée libre

Retour au sommaire

ATELIERS & STAGES

Il reste encore quelques places aux ateliers suivants :

Le nouveau roman-photo

Comment naît la narration entre un texte et
une image ? C’est ce que vous découvrirez au
cours de ce stage. À partir de vos photos et de
vos écrits, un dialogue se construira autour de
la thématique du passage : transition d’un lieu
à un autre, d’un état à un autre, un entre deux.
Inutile d’être écrivain averti ou photographe
expert pour découvrir le plaisir de construire
un récit, vous n’aurez qu’à vous laisser guider.
Une lecture autour de la thématique vous sera
d’abord proposée, puis grâce à des consignes,
l’écriture se libèrera et vous serez sur les traces
d’un tout premier récit. Ensuite c’est le voyage
en images qui commencera : une échappée
dans le quartier, à l’affut de passages tout
azimut.
Puis grâce à quelques références,
telles que le travail de Marie-Françoise Plissart
et Benoit Peteers, se construira une narration
en image.
Enfin, viendront les questions du
montage photos-textes. Un nouveau récit se
laissera découvrir grâce à la confrontation du
texte et des images et à la mise en forme.
Quel support ? Quel format d’images et de
textes ? Sous vos yeux et dans vos mains, après
cinq jours d’expérimentations et de questions,
apparaîtra votre roman-photo, fruit de vos
envies et de votre inspiration !

Matériel : si vous disposez d’un appareil numérique, n’oubliez
pas de l’apporter !

Animé par :
Hélène Cordier, dramaturge
, asbl Ad Hoc !
http://helenecordier.ek.la/
Dates :
du lundi 20 au vendredi 24 février de 10h à 17h
Public :
ados - adultes
Prix :
220 euros, acompte de 100 euros, possibilité de
payer le solde en 2 versements de 60 euros ou
4 de 30 euros
Nombre maximum de participants : 10

Retour au sommaire


Caviardage

Originellement, le caviardage est un acte de
censure, un noir visqueux appliqué sur des
mots qui dérangent et dont on ne se donne
même plus la peine de cacher qu’on les
cache...
Techniquement, caviarder consiste à recouvrir
partiellement du texte et/ou de l’image
imprimés.
À l’instar de Dada, de l’Oulipo et de l’Oubapo,
l’art résiste et s’arroge le droit de s’approprier
les méthodes barbares de la censure, pour
en renverser l’objectif et remettre en marche
la machine créatrice. Détournement, travail
de la contrainte, puissance de l’imagination,
l’œuvre arrêtée reprend vie.
Travaillant sur différents supports (albums
pour enfants démodés, vieilles BDs, livres de
cuisine, magazines de guerre...), nous caviarderons
allègrement pour donner naissance à
de nouvelles images, de nouveaux récits et
faire émerger une œuvre nouvelle, dissimulée
depuis toujours dans l’original mais ignorée
de son auteur.

Animé par :
Chloé LEGEAY
, illustratrice
Dates :
samedi 25 et dimanche 26 février de 10h à 17h
Public :
de 14 à 114 ans
Prix :
100 euros, acompte de 50 euros, possibilité de
payer le solde en 2 versements de 25 euros.
Nombre maximum de participants : 12

Retour au sommaire


La Maison du livre 28 rue de Rome, 1060 Bruxelles
02/543.12.20
info@lamaisondulivre.be
http://www.lamaisondulivre.be

Rejoignez La Maison du Livre sur Facebook…

Comme nos déjà 638 fans !, restez informés des activités que nous organisons.
Stages et ateliers, expositions, débats, conférences, rencontres, …
N’hésitez pas à commenter, à publier, à faire vivre notre page qui est aussi la vôtre !
Et si vous le sentez… Pourquoi ne pas partager nos animations sur votre propre mur ?

Accès : à proximité de la Gare du Midi, 10 min à pied ou 2 arrêts en métro ou pré-métro. Bus : 48 (arrêt Parvis de Saint-Gilles) Pré-métro : 3, 4 (qui devient le 33 après 20h), 51 (Parvis de Saint-Gilles) Tram : 81 (qui devient le 83 après 20h), 97 (Barrière de Saint-Gilles) Métro : ligne 2 ou 6 (Station Hôtel des Monnaies ou Porte de Hal)

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !