La dernière convocation

• Lundi 18 décembre à 18h30

Début septembre 2017, les éditions du Cactus Inébranlable publiaient La dernière convocation, un petit pamphlet rubicond dans lequel Christine VAN ACKER, accompagnée d’autres auteurs, dénonce les effets pervers des contrôles accrus qui stigmatisent les chômeurs. Et notamment les artistes, pour lesquels la durée limitée de leurs contrats d’emploi ne correspond pas au temps effectif du travail qu’ils ont à fournir (répétitions, temps de création, réalisations radios... non rétribués, et prestés les jours chômés).
Deux semaines plus tard, un nouveau tirage du livre fut nécessaire. L’affaire prit de l’ampleur. On en parla dans la presse, sur les antennes nationales. Depuis octobre, Christine Van Acker n’est plus au chômage. Elle a envoyé son pamphlet au Forem plutôt que de se rendre à cette ultime convocation. Elle a « démissionné » pour ne plus avoir à prouver, justifier, mais surtout pour ne plus participer à la schizophrénie d’une administration algorithmique à laquelle il est de plus en plus difficile de donner un visage humain. Sauter d’un train sans conducteur qui ne mène nulle part, est-ce
sortir des rails ou faire le jeu du système ?
Envie d’en discuter plus avant ? Vous êtes invité/e/s le lundi 18 décembre à 18h30 à une lecture-débat en présence des auteurs, animée par Eddy CAEKELBERGHS et ouverte à tout être humain, sans distinction de statut.

Entrée libre.

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !