Chants de luttes d’hier, d’aujourdh’ui... et les vôtres demain ?

Avec Claude Semal, chanteur engagé s’il en est, les participants ont travaillé individuellement ou par sous-groupes à partir de leurs situations, de ce qu’ils avaient envie de dénoncer ou de revendiquer, tout en privilégiant le caractère progressiste et collectif des luttes en question.

Chacun a choisi un air connu, comme Le temps des cerises, L’Estaca, Una Mattina... pour y poser ses paroles.

Animé par Claude Semal, auteur, chanteur et comédien.

Les auteurs

Joëlle Baumerder
L.
Bob Roeck
Marianne Stasse
Josiane Thibault

  • Le bio du bobo

    Chez ma bioboulangère
    On trouve tout ce qu’il faut
    Des galettes à la bière
    Du pain au coquelicot
    C’est l’bio du bobo
    Et ça me coute chereu
    C’est l’bio du bobo
    Et ça me coûte gros.
    Je vais chez (...)

    En lire plus
  • C’est bio

    J’ai besoin de lumière
    Pour faire mes mots croisés
    L’énergie nucléaire
    C’est déjà du passé
    C’est plus écologique
    Le soleil et le vent
    Mais on vit en Belgique
    Et zut ! i pleut tout le temps
    C’est bio (...)

    En lire plus
  • C’est bio troupiaux

    Le jour du grand marché Sac-à-dos, grand panier Le bonheur est tout pré Sur la place d’mon quartier
    Le bio, le bio, C’est Saint-Organique Le bio, le bio, Et (...)

    En lire plus
  • Oiau Oiau « O » (sur l’air de Quand j’étais chez mon père)

    Quand Tarzan dans la jungle
    perdait ses bretelles
    il mettait des épingles
    et parfois des jarretelles.
    O-i-o o-i-o
    Qui tire les ficelles ?
    O-i-o o-i-o
    c’est un joli mot.
    Pour déscend(re) chez (...)

    En lire plus
  • Le porte-monnaie

    (Musique : Boléro, version P. Dac et F.Blanche « Le parti d’en rire »)
    J’ai enterré mon bon vieux porte-monnaie
    il n’avait plus rien à manger
    Il m’a quitté pour s’en aller
    au paradis où vont tous les (...)

    En lire plus
  • Le Pieux

    (Mélodie : L’Estaca)
    Julien le vieux du village
    un jour le matin me parlait
    suivant de ses yeux l’attelage
    qui dans la poussière d’or passait.
    « Petit nous ne pouvons les suivre
    not(re) vie est (...)

    En lire plus
  • Brusselle - Europe (à chanter sur l’air du Bon Roi Dagobert)

    Bruxelles, mon beau Brusselle
    C’est fou ce que t’as de galants
    Le grand Saint Marché
    Est maître chez toi
    Et ses maraîchers
    Ont ici un toit
    Ils tirent les ficelles
    Pour eux : pas de crise du (...)

    En lire plus
  • Grand-Père (transpositon sur l’air de L’Estaca)

    Grand-Père et moi sur la rive
    Nous avions souvent le cœur gros
    Comment agir pour que survive
    Le germe d’un monde nouveau ?
    Moi je n’ai pas connu de guerre
    Grand-Père n’en a connues que trop
    Mais (...)

    En lire plus
  • Exode (sur l’air de Une Chanson douce)

    Exode
    (sur l’air de Une chanson douce)
    La nuit est très douce
    Et la lune un peu voilée.
    Tu t’en vas en douce,
    Surtout pas les réveiller…
    La pirogue arrive
    Et vous vous précipitez.
    Pas une (...)

    En lire plus
  • L’Estaca (sur l’air de l’Estaca)

    L’Estaca
    Ce matin, sous son vieux béret,
    Cachant son regard fatigué,
    Mon vieux copain me parlait
    Racontant toutes ces années.
    L’ami as-tu vu ce boulet
    Auquel nous sommes tous enchaînés ?
    Si (...)

    En lire plus
  • Bio bio (sur l’air de Quand j’étais chez mon père)

    Quand tu vermicompostes
    Tous tes restes bios,
    Tu es à l’avant-poste
    D’un horizon nouveau.
    Les astiquiaux
    Sont ta sentinelle,
    Bio bio
    Ah ! La belle ritournelle !
    Pour trier les poubelles (...)

    En lire plus

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !