Récit de vie

Écrire ses émotions, ses expériences et en faire des récits de vie, voilà l’objectif de cet atelier. L’écriture se fait chez soi à partir d’une consigne donnée par l’animateur à l’issue de chaque séances. Lectures et commentaires font la matière de chaque rencontre.
C’est un espace de travail, un lieu où le temps et le dialogue (écoute, lecture, ....) s’entrecroisent...
Travailler en atelier, c’est, également , écouter la lecture des textes des autres.
C’est aussi creuser collectivement des questions individuelles...
Le projet de cet atelier est d’accompagner chacune et chacun dans son écriture pour créer des récits en miroirs et en échos du vécu.

Animé par Daniel Simon,
animateur d’atelier d’écriture, écrivain et éditeur, www.traverse.be

Les auteurs

Marine Adank
Jean-Marie Dubetz
Rose-Marie Lemaire
Yvette Piret

  • C’est une autre histoire qu’elle avait entendue

    Je suis en 3ème primaire, si je compte bien, j’ai 8 ans. Depuis quelques mois, je vois papa partir le matin avec Olivia, Simon et Martin.
    Moi, c’est la voisine qui vient me chercher. Elle sonne à (...)

    En lire plus
  • C’est une autre histoire qu’il avait entendue

    Cela fait longtemps que je l’entends ce bourdonnement ! Un jour, c’est comme de l’eau qui court, le lendemain, voilà le vent. Au loin, parfois, mais oui...les bruits d’une voix. Et puis toujours, ce (...)

    En lire plus
  • Ma langue maternelle

    J’ai trois mois et j’entends
    « Mon Jean-Marie… »
    Mon –Ma - me… moi, émoi
    « Jean chéri, tu m’entends ? »
    Je – Jean - ri…tu ris, je vis
    « Jean-Marie, mon petit… »
    Ti …Petit, oui je le suis et je vois tes (...)

    En lire plus
  • Le temps a tout changé

    Prenez ma place !
    Je me retourne. Non c’est bien à moi que s’adresse cette invite. Non, non merci, c’est bien gentil. Pour la première fois, on me cède un siège dans le tramway. Je souris puis (...)

    En lire plus
  • Le monde change

    Le cornet du téléphone pendait au bout du fil. Maman l’avait laissé retomber le long du mur au lieu de le raccrocher sur son boîtier.
    C’était la gendarmerie, me dit-elle.
    Son visage marquait la (...)

    En lire plus

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !