De la confusion des rôles entre soin et sécurité

De la confusion des rôles entre soin et sécurité

 15/03/2022

Dans les centres fermés, comme dans les prisons, la santé relève respectivement des compétences de la Justice et de l’Intérieur, non de la Santé. Quelles conséquences pour l’accès aux soins, notamment en santé sexuelle et reproductive ? Qu’est-ce que le genre ou la présence des femmes questionne de l’organisation des lieux de détention? Quelles alternatives peuvent être pensées ?

La discussion sera précédée de la projection du film de Pauline Fonsny, À l’usage des vivants, qui dénonce la détention des personnes migrantes, de l’assassinat de Semira Adamu à aujourd’hui.

ÉVÉNEMENT PASSÉ !

 Mado, ancienne détenue de centre fermé ; Alessandra Moonens, médecin généraliste ayant travaillé en centre pour personnes en demande d’asile ; Michel Roland, médecin généraliste et visiteur dans les centres fermés, Médecins du Monde et ULB ; Marion Guémas, chargée de missions et de plaidoyer à I.Care ; Olivia Nederlandt, professeure à l’ULB et professeure invitée à l’USL-B . La rencontre sera introduite par Manoë Jacquet, coordinatrice de l’asbl Femmes et Santé.
A 18h30
La Maison du Livre
28, rue de Rome - 1060 Bruxelles
COMPLET !
Inscription / Plus d'infos : j.robert@lamaisondulivre.be
Catégories : DébatProjection
Partenaires : Femmes et Santé

Sur la même thématique :